J'écris de la poésie depuis 2004 et aujourd'hui, je souhaite partager ma passion. A la question où suis-je?, je réponds sans hésiter: entre ombres et lumières...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elle était là

Aller en bas 
AuteurMessage
timeleo
Clément Marot
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 34
Localisation : 92

MessageSujet: Elle était là   Jeu 20 Aoû - 1:44

Elle était là




Un train de nuit
Entrain d’ennui
Vers quoi il fuit…

Un train d’ennui
Entrain de nuit
Pourquoi elle fuit…


Lui, plongé dans ses rêves, le regard lointain
Attend que le jour se lève pour de nouveaux lendemains
La nuit le porte, il pense à la mer, l’inspiration de ses mains
Il rêve de sa vie, met de côté son passé, il attend quelqu’un…

Elle, le regard vide, ne pensant à rien
Attend désespéremment mais rien ne vient
Elle illumine la nuit de ses yeux clairs, elle fait ça bien
Elle rêve de sa vie, repense à son passé, attend-elle quelqu’un…

Puis elle monte dans ce train
Lui la reconnaît, elle est encore loin
Il cherche un regard, « Te souviens-tu de moi ? »
Elle, perdue autre part, ne le vois pas…


Elle était là
S’installant dos à lui, à deux pas…


Le train démarre
Et commence un rêve qui ne mène nulle part…

Tout se chamboule dans sa tête
Il se souvient parfaitement d’elle…


Souvenirs d’Espagne
La nostalgie le gagne
Cette mer et ce bateau
Ils étaient bien, ils étaient beaux

Il se rappelle ses yeux bleus
Ce sourire de braise, ce regard de feu
Troublant…
Mais revient le désarmant désaveu
Qu’elle et lui ne feraient jamais deux…


Elle était là, plongée dans ses pensées
Lui, fermant les yeux pour tenter d’y entrer
« Pense-t-elle à moi, qui est à deux pas, à ce moment précis ? »
On ne sait jamais ! Impossible … C’est fini…


Il se souvient de ces moments de complicité
Où le temps semblait complètement s’arrêter
Il se souvient des premiers pas qu’ils ne faisait pas
Où elle lui montrait le chemin, mais il n’osait pas…
Il se souvient de ce petit jeu qui n’en était pas un
Ce jeu de l’amour qui nous prend au moment où l’on s’y attend le moins
Il se souvient du mal qu’elle lui faisait pour un bien
Elle attendait un signal mais lui ne voyait rien…
Il se souvient du baiser jamais donné dans cette rue
Où elle n’espérait que ça mais lui n’a pas pu, n’a pas su
Il se souvient quand elle se glissait dans ses bras
Enfermés dans son manteau, pour ne faire qu’un
Elle aimait bien, lui se sentait bien…
Il se souvient de l’homme qui a pris sa place
Elle attendait que lui réagisse, mais il est resté de glace.

Il se souvient de tout
Mais peut être que pour elle, c’est déjà flou…
Elle était là, perdue dans son monde
Lui, à deux pas, plongé dans le sien
Il aurait voulu, ne serait-ce que l’espace d’une seconde
Que leurs deux mondes ne fassent plus qu’un…


Il se rend compte de tout ce qu’il a manqué
Toutes ces choses qu’il a laissé passer
Pour elle, sur tout ça, un trait a été tiré
Tu n’as pas su, tu n’as pas pu, tu n’as pas fait, désolé…

Si seulement elle pouvait se retourner
Pour une dernière fois la contempler
Mais leurs regards ne se croiseront pas
Leur route à deux ne se tracera pas…

La fin d’un rêve, la fin du voyage arrive
Chacun va regagner sa propre rive
Vient le moment pour elle de descendre
Lui, ce sera un peu plus loin
Ils n’auront aucun compte à se rendre
Ils auront été réunis un instant par le destin…


Soudain, le temps se suspend
Elle descend…
Lui, le regard fuyant
Malgré un espoir naissant
Elle, les yeux droits devant
Pas un regard vers lui, et pourtant…


Il avait cherché dans la vitre son reflet
Il l’espérait, la devinait, la regardait
C’était déjà trop tard mais il y croyait
Puis il tourne la tête, rien… et elle disparaît…


Lui, continua son chemin
Elle, était déjà loin
Son voyage touchait également à sa fin
Dans ce train où tout espoir fut vain…


Elle était là
Lui, à deux pas
N’en revenait toujours pas
De l’avoir retrouvée là…


Elle était là, à deux pas
Et bizarrement, elle lui manquait déjà…


Elle, c’était toi…
Lui, c’était moi…
Je … mais pourquoi ?
Nous … pas cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kmille
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 17/08/2008
Age : 35
Localisation : France

MessageSujet: Re: Elle était là   Jeu 20 Aoû - 8:51

Très beau... Les ressentis sont exprimés avec beaucoup d'émotion!!! La destructuration du texte participe à exprimer le fait que les protagonistes se sentent perdus...

J'aime beaucoup la dernière strophe. C'est une chute originale.

Bref, beaucoup d'émotions et de nostalgie, de regrets et d'amour: j'adore!!!

_________________
Entre ombres et lumières,
Je me perds dans mon univers
Montre moi le chemin, montre moi la voie
Afin de ne plus être la proie

Cruel dilemme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saseigneurerie.skyrock.com
timeleo
Clément Marot
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 34
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Elle était là   Jeu 20 Aoû - 10:47

Merci beaucoup pour ton avis, ça me fait plaisir !

Tu as bien cerné l'idée, j'ai rien d'autres à ajouter. lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanou06130
Clément Marot
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 38

MessageSujet: Re: Elle était là   Mer 26 Aoû - 21:04

j'aime beaucoup on s'y crorait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
timeleo
Clément Marot
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 34
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Elle était là   Dim 30 Aoû - 23:54

Merci d'avoir pris le temps de me lire et de donner ton avis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle était là   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle était là
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ MICRO CIMBALI LIBERTY ] elle est comac !
» Sissi
» LA DELICATESSE de David Foenkinos
» Que pensez vous de...Tante Pétunia
» [Balzac, Honoré (de)] Le Lys dans la vallée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre ombres et lumières... :: Au fond des songes, vous, où êtes-vous? :: A vos plumes, poètes!!!-
Sauter vers: